Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Lilie

  Il y a actuellement    visiteurs sur ce blog

 

 

 

 

 

tumblr_mvhzczqKQy1s1efqyo1_500.gif

 

"Ecrire, une autre façon de se dire.

Ecrire pour guérir"

Juke Box

Archives

14 mai 2014 3 14 /05 /mai /2014 14:05

 

 

 

 

sy-forme-le-reflet-monteux-france-femmes-4663c1T650

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le miroir du passé.

Pas de logique,ni de sens construit.Les gestes sont figés, les objets sans suite.Le regard sur soi est dédoublé.Image d'un moi autre, d'un moi éclaté qui à la fois existe et se regarde exister.Le miroir renvoie mille fêlures, pièces dépareillées.Le temps est flou.Le passé déconstruit annonce toutes les décompositions de la vie.

Ecrire est alors un combat contre le temps, l'oubli,la mort.Ecrire , c'est recomposer le passé.Ecrire, un cri d'espoir dans une autre forme de vie éternelle.

 

 

 

 


Repost 0
11 mai 2014 7 11 /05 /mai /2014 17:39

 

 

58d6bbcb

 

 

J'ai prié tous les Dieux que j'avais inventés

J'ai imploré la terre, la lune et puis le vent

Au voile des heures qui tissent les jours

J'ai cherché dans la vie le souffle de ta vie

 

 

 

 

L.

Repost 0
9 mai 2014 5 09 /05 /mai /2014 19:10

 

 

 

 

faec25b6

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La lune insolente

sculpte les lignes sombres

bâtit ses murs

ses donjons nocturnes

Sans voile

la nuit agonise

à l'ombre des étoiles

J'invoque ton nom

redoutable

L'écho redit

mes derniers soupirs pour toi

à la dernière rime

au tréfonds de mon âme


 

 

 

 

L.


Repost 0
9 mai 2014 5 09 /05 /mai /2014 18:00

 

 

 

  phantom_lover_by_psycheanamnesis-d5r3vuw.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Donnez moi le temps de ma peine

que pleure mon doux printemps

dans ce lit vaste et dévasté

de chagrin consumé




Donnez moi le temps de perdre pied

d'écrire "bateau ivre"

jusqu'à me désaimer

au clair de lune sans reflet




Donnez moi le temps de rester sans voix

laissez moi enfermée à l'étroit

parmi mes vieux démons

qui écranchent mon plafond




Donnez moi le temps des silences

 

messagers de vaines prières

que je ferme les yeux

juste un peu

pour aller plus loin

que la nuit des nuits




Donnez moi le temps de ce vrai fuyant

que je mêle consonnes , voyelles

missives dérisoires,ciséléés

sur le fil du temps




Donnez moi le temps de m'acceuillir

ne plus dire, laisser fuir

sur ma page à l'envers

mes verbes en long , en travers




Donnez moi le temps de ma peine

Que pleure mon doux printemps

à l'écho du malheur, cet augure

qui maudit et conjure





Lilie


 



 


Repost 0
4 mai 2014 7 04 /05 /mai /2014 10:02

 

 

 

s3

 

 

 

 

 

  Ecoute ces mots

Dans mon silence je te les dis
dans ces nuits blanches
fantôme au parloir des frayeurs
j'écharpe les blessures
coule à flots l'immense déchirure


Ecoute ces mots
Dans mes silences je te les dis
en finir avec ces remords sur le dos
arracher ce masque déformant
cette peau couverture de sentiments


Ecoute ces mots
Dans mon silence je te les dis
dans cette tempête qui claque
ces giclées de pluies
ces coups de la foudre
les soirs échecs et mats


Un jour j'apprendrai
j'inventerai d'autres mots
pour te dire toute cette vie
à vouloir me détruire


Sur tes écrits je me poserai
j'irai éclore sur ton papier
et je pourrai grandir
émoi de toi, de toi à moi
et vice versa
L'ombre se déchirera
entre nos mains tendues


Je serai l'oiseau libéré de sa cage
ce vieux livre
que ton souffle époussière
je t'aimerai sans voile
comme à l'aube du monde


Lilie

 



Repost 0
3 mai 2014 6 03 /05 /mai /2014 10:01

anm6-copie-1.gif

 

 

 

 

Le temps lambine, la vie routine
Je tourne en rond salle des pas perdus

Je jette à l'égoût

toutes mes potions,

les élixirs en décoction

Je cherche ton chemin

d'un frôlement de mains

Je te murmure

trois petits mots
grandissant aux jours

de nos vies passants

J'entends ta voix

qui rejoint ma voie

Sur nos coeurs synchrones,

nos âmes percutent le tempo
d'un credo
ad vitam aeternam


Le temps bouquine,la vie pagine
Je tourne en rond salle des pas perdus









lilie

 

 

 

 

 

"Dans le silence on n'entend plus que l'essentiel."

Repost 0
3 mai 2014 6 03 /05 /mai /2014 07:04

  7s1qklmy.jpg

 

 

 

 

Elle dessine des fleurs, des initiales

un arbre sur lequel poussent des coeurs

un cercle que personne ne peut briser


Elle dessine une rue à sens unique

des colliers de peurs,de larmes retenues

un chemin de cendres qu'un seul pourrait fouler


Elle dessine ses rêves,

loin des ténèbres sans teintes,

des anges chantant dans la tourmente

de sa course elle atténue le temps passé


Elle dessine, se griffe l'âme

redevient ce qu'elle était,

retrouve le frisson qui l'emporte

dans la chaleur d'un éternel été


Elle dessine un coeur, deux initiales

l'espoir qui fleurit dans le désert

elle dessine, esquisse, ouvre

sa "feu-naître" sur l'éternité


Elle dessine, son âme vagabonde

elle repeint son monde

pour mettre les voiles

rien n'est plus comme "avant"

elle doit  se l'avouer







Lilie

Repost 0
2 mai 2014 5 02 /05 /mai /2014 16:49

Toi

 

 

 

xdmtvesb.jpg

 

 

 

 

Toi, c'est un mot qui ne se dit que tout bas

Toi dans l'ombre où sont les âmes

Que mon coeur s'éclaire ou se voile

Toi, immuable

Moi,cette fleur au vent

au coin d'horizon qui passe.

 

 

 

 

 

Lilie

 

 

 

 

 

 

 

 

coquelicot-fleur-dans-mains-femme-blonde-cheveux-longs-pull.jpg

Repost 0
2 mai 2014 5 02 /05 /mai /2014 09:24

oq8ni4p2

 

 

 

Te souviens tu de moi?

Ce reflet inconnu et ténu.
Dans la main humide de l'aube

Je te rejoins au noir de l'encre.

Songeuse d'un passé qui m'oublie.
Ivres délices.
Sur ton âme et sur la mienne

tout se dit et se relit,

tout meurt et revit.

 

Reviens de la nuit,

des étangs trop profonds

poser tes lèvres aux battements

de mes veines.
Baisers murmures

d'une promesse éternelle

dans le pli de tes ailes.

Des gestes délaissés

entrouve un chemin

loin des marbres froids.

 

Comme un vent glacé d'alors

je t'attends.

Nul silence embué,

ni larme mensongère.

Les ombres noires du temps

fleuries d'échardes

entre nos doigts en pleurs

se sont perdues.

La rose est poésie

quand tu m'emplis de toi

Avançons mon ami,

Tombe dans le lointain la croix

Un jour il n'y aura plus.

 

 

 

 

Lilie

 

 

Repost 0
2 mai 2014 5 02 /05 /mai /2014 00:00

 

43848ef2.jpg

 

 

 

Les anges se recueillent
sur les stèles
des edens intimes
Des coeurs anonymes
 battent au rythme
 
des fleurs fécondes
dans un silence 
meublé
de mots pleins
 Par des gestes délaissés
s'entrouve
le chemin des tendresses
aux courbes
 
des marbres lissés
Dans ce jardin fleuri
veilleur de temps
le passé se rappelle
aux larmes salines
 Les rêves
des lendemains
portent des noms chéris
qui reviennent combler
 en fragances 
la douleur
 
des chrysanthèmes

 

 

 

 

Lilie

 


 

 

A nos chers disparus

Repost 0