Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Lilie

  Il y a actuellement    visiteurs sur ce blog

 

 

 

 

 

tumblr_mvhzczqKQy1s1efqyo1_500.gif

 

"Ecrire, une autre façon de se dire.

Ecrire pour guérir"

Juke Box

Archives

13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 15:54

La première,une fois

La première fois

Une fois dans ta vie

Etre la première

Etre, vivre, respirer

Tracer cet élan infini

 

 

efddb0c3d024a857f17b78fb6ff7f0e9.jpg

Repost 0
27 juillet 2014 7 27 /07 /juillet /2014 06:31

 

 

 

 

like_morning_in_your_eyes_by_darkgomo-d30cdbl.jpg

 

 

 

 

 

Les rêves sous mes paupières se font océan

Sur les courbes des délices

mon âme enchâssée à ton ombre chavire

T'enlacer dans la nuit, m'abreuver à ton puits

Aller par le ciel,corps à corps,face à face

Dans le vent se mouvoir en accord

Exciter les puissances

Souffrance divine,orgasme du pardon

Fièvre du désir ,chavire mon coeur

Couvre mes blessures

Vers le Céleste je m'enfuis

 

 

L.

Repost 0
20 juillet 2014 7 20 /07 /juillet /2014 18:25

 

 

 

it_was_cold__winter_morning___by_mala_lesbia-d4pmhbx.jpg

 

 

 

 

 

Difficile de nouer les mots

dans le silence

ce silence que l'on écoute

où le désir fait rage

à te vouloir dans tout

Toi fait à la taille de mon corps

Mon âme part où je voudrais

mettre mes baisers

Ma vie, ma dénudée

je t'emprisonne, je te retiens

L'attente compte ses plaisirs

un à un

 

 

L.

Repost 0
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 08:50

 

lily_by_zhivago86-d5ntcmq.jpg

 

 

 

 

Que les rêves en pleurs

fendent les nues

Ta main qui se donne

et sur mon coeur se pose

J'aborde à la clarté du jour

Tout finit en toi

comme tout y commence

et mon âme apaisée

s'y ravive en silence

Ci gît l'existence

que ma plume chevauche

Ma liberté,

ma belle vagabonde

 

L.

Repost 0
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 15:03

a4z90l6z.jpg

 

 

 

Tu es la mémoire
les soirs d'oubli
quand l'insomnie
décompte les heures

Tu es le miroir
ce monde d'aveux
le vrai dans la glace
sous les rires et sous le fard

Tu es le reflet
cet accord parfait
qui chasse tous les ratés,
les quiproquos,tous les faux pas

Tu es la lumière
parmi les ombres d'hier
au plus profond de la foule
dans la pluie des larmes où l'on coule


Tu es le chemin
le songe confidence
 la nuit complice
la trame de ma vie où tu te glisses

Tu es cet écho
dans mon désert
tu remplis l'absence
au creux de mes silences



Lilie

Repost 0
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 10:10
ina9q4d5
Dame lune
en cette douce nuit
m'amèneras tu
vers de lointains pays
 
pourrai je toucher les étoiles
ou mettre les voiles
vers l'île au trésor
ou simplement
 me laisseras tu
au coin d'une rue
seule et perdue

 D
ame lune
en cette douce nuit
serai je princesse , reine ou fée
 
habillée de dentelles
coiffée et poudrée
me donneras tu des ailes
 
et le don de voler
ou simplement
serai je
poupée chiffon
rangée dans un carton

Dame lune
En cette douce nuit
Verrai je l’apprenti sorcier
Cet impétueux génie
S‘écriant eurêka
j’ai trouvé
Ou simplement
ne serai je
À jamais
qu’un ange brisé
Pour toujours condamné

Dame lune
En cette douce nuit
Que la course des astres
Ne régule plus
mon existence
Et que ton long drap noir
Se revête
de mille éclats
pour que dans ton miroir
Je m’évanouisse
Dans la magie d’un miracle


Lilie
Repost 0
29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 09:59

 

 

3549476848_dd8d00d34a.jpg

 

 

 

 

 

Entends tu ces fous qui veulent nous détruire ?

Non, ce n'est point l'orage qui gronde et fait trembler les murs, mais l'envie de nous qui fait rage. L'amour cavalier, sans armure,enserre nos bras,cueille nos lèvres . Les mots osent l'indécence des pensées non vécues,libérant la conscience des manques retenus.

Entends tu ces fous qui veulent nous détruire?

Oui, voyager sur nos textes pour figer ces pensées que l'on veut libérer. Flotter, ressentir cette légère oppression. Vis, bats mon coeur! Plus de souvenirs, plus de rancoeur. S'aimer à grand bruit de paupières dans la transparence de l'oubli.

Entends tu ces fous qui veulent nous détruire?

Nos rêves s'accrochent à nos phalanges .De mille saveurs, ne retenir que celle qui nous touche lorsque nos bouches s'
effleurent.  Ne
ressentir rien de faible, rien de cruel mais tout ce qui est beau. Avec ce petit air de rien ou cet air de tout.Vivre l'air du temps, l'air du vent.

Entends tu ces fous qui veulent nous détruire sans savoir que toi et moi marchons sans crainte sur l'indéchirable.....

 

 

 

 

Lilie

Repost 0
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 20:51

iwb2rtt0.jpg







Partir
sur le chemin bleu qui serpente dans les couleurs
insolente de jeunesse et de certitudes
la robe cendrillon
les rêveries princières
en haut du phare refuge
le long du belvédère
se délestent les douleurs du monde
c'est la fin,le début,le prolongement de tout
juste "il était une fois"

Partir
cap au silence
dans le là bas d'où l'on ne revient plus
rapprocher les mots aux corps
remplir l'espace qui se faufile
entre les pas et la langue
me voici livre ouvert
j'envisage, je présage,je m'engage
je vole au temps
le temps d'aimer

Partir
dans la maison des mains
où se regardent les silences
écouter le monde tourner
comme un ballon de couleur
ces jours de petits riens
où  l'on retient tout
encore et en corps,en corps-accord
coeurs battant
aux souvenirs à venir




Lilie

Sur le départ pour la plus belle des envolées....

Repost 0
16 décembre 2009 3 16 /12 /décembre /2009 05:39


http://i546.photobucket.com/albums/hh426/22lilie/2hd8tg1.jpg





Les mots nous font
En remplir nos paumes
leur faire crier leur chant perdu
Trouver les tournures
Composer avec le passé
un verbe aimer qu'aucun futur
ne pourrait altérer
Faire de l'ombre aux brûlures
Protéger par des mots pour des mots
l'être adoré qui fait naître sur le papier
Faire pleuvoir les vocables évaporés

Les mots nous font
De leur voûte
en recueillir le distillat abandonné
Franchir la ligne de défense
la patience fut féconde
Vaincre cette fois
l'impatience, l'impuissance
Vivre pour mieux avancer à demain
Apprendre le plaisir
la chanson de la branche
qui danse et frissonne

Mais , muets
pressés l'un contre l'autre
que le jour nous trouve
fragments de douceur
En nos mots demeurer
Pourquoi sauter le dehors
quand le pur est
en dedans










Tout va bien les amis
Merci pour toutes vos marques d'affection, vos messages d'encouragement...Je ne vous oublie pas....

 

Le coeur est rempli de désirs et de rêves qui colorent la vie et qui enlèvent toute mélancolie.Puisse cette fête de Noél accomplir vos plus beaux désirs et puisse t'elle revêtir toutes les couleurs du vrai bonheur.Joyeux Noél à tous

 

Amitiés

Lilie


Repost 0
14 mars 2009 6 14 /03 /mars /2009 10:16

Photobucket









Je te l'écris cette chanson
avec des mots quatre saisons
qui viendront peupler ma mémoire
quand la douleur crèvera l'espoir

je te l'écris cette chanson
avec une profonde affection
chante la moi sans point virgule
comme un doux conciliabule

je te l'écris cette chanson
à toi mon tendre ami Pierrot
avec mes mots perles de lune
je viens te prêter ma plume

je te l'écris cette chanson
à en user tous mes crayons
pour que de nos pensées entremêlées
naisse la fleur de l'amitié






Lilie

Repost 0